Manif

Tout comme nos politiques en France, La Direction d’ Econocom-Osiatis fait régner l’austérité au sein du Groupe avec une politique sociale très libérale, qui ne vise qu’à augmenter les marges, pour le plus grand profit de nos dirigeants et des actionnaires, au détriment du travail salarié.

Que l’on en juge :

  • Prochainement distribution de 16.9 millions d’euros aux actionnaires
  • Refus d’une augmentation générale de 100€ pour les salariés

Une seule solution pour bloquer ces reculs sans précédent et imposer nos revendications :

La grève nationale interprofessionnelle !

Vous voulez faire grève jeudi 9 avril 2015, mais vous ne savez pas comment faire ? Après ces quelques explications vous n’aurez plus d’excuses pour venir défendre vos droits !!

  • 1 –  Faut-il déposer un préavis ? Dans le secteur privé, les salariés qui veulent utiliser leur droit de grève n’ont pas à respecter de préavis, de plus jeudi il s’agit d’un appel national des syndicats. Dans le privé vous n’êtes pas obligé de prévenir à l’avance, en tout état de cause, le jour même de la grève, pour ne pas être considéré comme ayant « abandonné votre poste », déclarez-vous gréviste.
  • 2 – Quelle est la durée d’une grève ? La grève se caractérise essentiellement par un arrêt total du travail. La forme et la durée de cet arrêt de travail importent peu. La jurisprudence qualifie ainsi d’exercice normal du droit de grève, les débrayages, même répétés et de très courte durée, dès lors qu’ils ne procèdent pas d’une volonté des salariés de désorganiser l’entreprise ou de nuire à sa situation économique (Cass. soc., 10 juillet 1991)
  • 3 – Quelles sont les obligations des grévistes ? Les grévistes doivent respecter le travail des non-grévistes. Le blocage de l’accès à un site, l’occupation des locaux afin d’empêcher le travail des non-grévistes sont des actes abusifs. Il en va de même de la dégradation des locaux ou des matériels. De telles actions sont illégales et peuvent donc être sanctionnées pénalement, tout comme les actes de violence à l’encontre de la direction ou du personnel de l’entreprise. Les syndicats et les grévistes sont responsables des abus commis pendant une grève.
  • 4 – Quelles sont les conséquences de la grève ? Pour les grévistes, la grève suspend le contrat de travail mais ne le rompt pas. Aucun salarié ne peut être sanctionné, ni discriminé pour avoir fait grève dans des conditions légales. L’employeur retient sur la paie du salarié une part du salaire et de ses éventuels accessoires (indemnité de déplacement par exemple). La retenue sur la rémunération doit être proportionnelle à la durée de l’arrêt de travail. Toute retenue supérieure est interdite.

À noter : l’exercice du droit de grève ne doit pas être mentionné sur le bulletin de paie du gréviste.

QUESTIONS FRÉQUENTES :

Je ne suis pas syndiqué, puis-je faire grève ? Bien sûr, la grève est un droit constitutionnel garanti à tous les salariés. Par ailleurs l’employeur ne peut vous réclamer aucune déclaration, formulaire, ou document écrit quelconque, ne vous laissez pas intimider !

Mon employeur peut-il m’interdire de faire grève ? Non, il ne le peut pas, tant que vous respectez les conditions légales.

Peut-on me sanctionner pour avoir fait grève ? C’est absolument illégal. Si vous subissez des sanctions ou pressions il faut chercher à prouver qu’elles sont liées à votre participation à une grève.

LE 9 AVRIL 2015

VENEZ NOMBREUX NOUS REJOINDRE SOUS LES DRAPEAUX :

FORCE OUVRIERE ET UNIS CHEZ ECONOCOM.

PARIS : PLACE D’ITALIE A 13H00

LYON : PLACE JEAN MACE A 10H30

Carte des manifestations du 9 avril 2015

Carte9avril2015

Written by adminwp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *