Bonjour à tous,
Nous le savions à l’avance, cette réunion de conciliation à aboutie sur un PV de carence.
La direction d’Econocom reste sur ses positions de manière très claire :
– Plus rien de manière collective pour les travailleurs, uniquement de l’individuel (traduction : à la tête du client)
– Le dumping social interne (déjà commencé, preuve à l’appui)
– Suppression des Syndicats chez Econocom d’ici 5 à 10 ans (voir articles de presse plus bas)
– Ne plus rien signer avec les Syndicats (c’est déjà la cas)
– Supprimer/Démonter petit à petit tous les acquis sociaux (en cours de déconstruction)
Econocom ne gagne plus rien en organique, elle se base uniquement sur des acquisitions. A ce rythme, l’entreprise ne sera bientôt plus qu’une coquille vide. Notre métier c’est la consultance, mais aujourd’hui on engage des consultants d’autres entreprises (à bas salaires) pour faire le travail de consultance que nous devrions réaliser nous même. Econocom est à la pointe du Digital, mais la voilà aujourd’hui à la pointe de l’innommable en matière sociale en organisant, via sa société ECONOCOM DIGITALENT (et d’autres) du « Dumping Social Interne » (DSI).
Engager des travailleurs DIGITALENT à des tarifs qui varient entre 1700 EUR et 1950 EUR brut, pour les faire travailler au sein même d’Econocom, mais aussi chez les clients. Ainsi un travailleur DIGITALENT et un travailleur ECONOCOM qui feront le même travail, dans la même équipe, auront une base salariale brute différentes, des packs d’avantages extra-légaux différents, et se verront mis en concurrence. Quelle en seront les conséquences ? Dans un premier temps Econocom crée là, une discrimination salariale au sein de son entreprise entre ses propres travailleurs. Il va de soit que cela entraînera de facto une pression sur le travailleur le plus cher donc sur le plus ancien, qui après avoir formé le nouveau, se verra accompagner vers la porte de sortie. Quand on sait comment traite la sortie des travailleurs aujourd’hui, on peut déjà craindre le pire.
Il faut aussi noter que Econocom a déjà commencé à retirer des travailleurs ECONOCOM, pour les remplacer progressivement par des travailleurs DIGITALENT. L’objectif caché est de supprimer petit à petit l’entité IT Staffing, pour la remplacer par des travailleurs DIGITALENT, c’est déjà le cas chez Audi, Engie (et d’autres qui travaillent au bâtiment B10). Nous avons beaucoup d’intérimaires qui sont arrivés récemment. Pourquoi autant d’intérimaires ? De multiples rencontres avec des futurs travailleurs ont eu lieu, mais pas vraiment d’arrivées pour le moment … Je mets 1 billet sur le fait que toutes ces personnes seront signées après le 21 mars 2018, date à laquelle la CCT de notre politique salariale prendra fin, et ce malgré toutes nos propositions très ouvertes pour pouvoir la conserver dans une forme évoluée. La direction a purement et simplement rejeter le tout d’un revert de la main et elle a maintenu sa volonté de dénoncer la convention qui encadrait notre politique salariale.
Qui a dit que la mise à disposition de travailleurs était interdit en Belgique ? Chez Econocom c’est fait d’une manière détournée, mais qui en doute encore ?
Nous, la Délégation Syndicale d’Econocom en front commun, avons remis ce jour un préavis de grève à la direction. Nous allons très rapidement organiser des actions. Nous allons avoir besoin de toutes les forces Syndicales disponibles dans l’entreprise. Nous espérons pouvoir compter sur chacun d’entres-vous et surtout sur les 3 centrales engagées : SETCa, CNE, LBC pour nous soutenir, et nous fournir tout l’appui et la logistique nécessaire à cette nouvelle lutte qui commence aujourd’hui et que nous regrettons profondément.
Articles intéressants dans la presse belge concernant les Bouchard père et Fils :
Article 1 :  https://goo.gl/9fV3Ti – 12 janvier 2018 – 23:06
Article 2 :   https://goo.gl/LQZoec – 24 janvier 2018 – 18:28
Article 3 :  https://goo.gl/fU6RWH – 26 février 2018 – 19:26

Written by adminwp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *