La réunion NAO du 1er Avril n’a fait que confirmer ce que nous craignions, la Direction refusant notre ultime revendication de 100€ brut mensuels.

Cette proposition n’a même pas été évoquée par notre DRH, qui s’est borné à présenter quelques évolutions mineures de ses propres éléments, dans ce qu’elle prétend être une négociation.

Comme chaque année, la Direction n’évoque presque rien en début de NAO, pour finir par pas grand-chose, tout en présentant ça comme une négociation.

Seules quelques améliorations sans grande envergure, comme 3 jours de congés « enfant malade » (d’usage chez ESR), ou quelques centimes pour le repas du soir en déplacement, ont pu être arrachés, il faut bien donner le change un minimum.

La Direction nous a par contre confirmé l’augmentation des dividendes pour les actionnaires, celle-ci ayant pour but de les rassurer, mais pour les salariés, la Direction estime qu’ils sont malgré tout mieux lotis chez Econocom-Osiatis que chez nos concurrents, avec un budget « augmentation à la tête du client » de 1.13% de la masse salariale. Précisons qu’une part (0.2%) est assujettie aux résultats de l’entreprise, donc fortement hypothétique.

Alors notre question est : combien de temps allez vous supporter cela ?

Nous, les organisations syndicales d’Unis Chez Econocom, ne pouvons accepter de telles propositions ! Si, vous aussi, vous êtes écœurés par l’absence de dialogue social au sein du groupe Econocom-Osiatis et par le choix de toujours donner plus aux actionnaires, alors

LE 9 AVRIL MONTREZ VOTRE MÉCONTENTEMENT

ET REJOIGNEZ NOUS PLACE D’ITALIE A 13H00 SOUS LES DRAPEAUX :

Force Ouvrière ET Unis Chez Econocom.

L’arme des salariés, quand ils ne sont pas entendus,

c’est de cesser le travail et de manifester

Written by adminwp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *