anti-socialPour mettre fin aux inégalités de traitement entre les salariés en attente de mission, les syndicats d’Unis Chez Econocom, ont fait une demande auprès de la DRH afin d’ouvrir des négociations sur un accord qui cadrerait cette gestion particulière des salariés. Nous espérions pouvoir aboutir sur un accord qui aurait permis un traitement identique quels que soient votre BU, agence, établissement, etc…. Mais bien sur tout cela dépendait de la bonne volonté de la Direction à vouloir gommer les inégalités de traitement…

Las, la Direction nous a adressé une fin de non recevoir, expliquant que les points que nous relations sur le dysfonctionnement de l’accueil des salariés en attente de mission n’était qu’anecdotiques et ne nécessitaient qu’une mise au point avec le manager !!

Les organisations syndicales de la liste commune Unis Chez Econocom voient en cette réponse négative à l’ouverture de négociations pour un accord d’entreprise la volonté manifeste de la Direction de ne pas mettre tous les moyens nécessaires pour que la gestion des salariés en attente de mission aboutisse à une procédure égalitaire et utile au sein de l’UES-ESR.
La nécessaire uniformisation des règles, qui nous est donnée comme argument chaque fois qu’il faut faire régresser les droits des salariés, n’a plus aucune valeur lorsqu’il s’agit t’apporter un semblant de sécurisation de la vie dans l’entreprise pour ces salariés pourtant en situation difficile et stressante.

C’est avec regret que nous prenons acte de la position de la Direction. Position qui ne nous permet même pas de discuter des solutions que nous aurions pu proposer et négocier.

Cette position d’intransigeance illustre assez clairement la philosophie du Groupe Econocom-Osiatis en ce qui concerne la gestion du personnel, bien loin des valeurs qu’elle ose exposer publiquement.

Written by adminwp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *